RCI Finance Maroc conduit une politique financière particulièrement prudente.

La diversification des sources de refinancement est l’un des piliers de cette politique. L’entreprise se refinance auprès de 7 banques partenaires et emprunte régulièrement sur le marché des capitaux via l’émission de Bons de Société de Financement (BSF).

RCI Finance Maroc veille à varier les maturités de ses emprunts et à lisser ses tombées de dette. Ses besoins sont en outre financés par des ressources de maturités supérieures, lui assurant en permanence une position de liquidité statique positive.

Pour faire face à divers scénarii de stress, la société dispose également d’une réserve de liquidité lui permettant de sécuriser la continuité financière de son activité pendant plusieurs mois, sans accès à de nouvelles ressources. Cette réserve se compose de lignes de crédit confirmées et d’actifs financiers.

Soucieuse de maîtriser son risque de taux, RCI Finance Maroc n’emprunte et ne prête qu’à taux fixes et revoit régulièrement sa tarification. Elle dispose d’indicateurs de sensibilité au risque de taux faisant l’objet d’un suivi quotidien et d’un rapport mensuel à sa maison-mère.

Grâce à ses 7 partenaires financiers, banques marocaines ou filiales de banques internationales, RCI Finance Maroc maintient un bon équilibre de ses flux de trésorerie et dilue son risque de contrepartie. Celui-ci fait également l’objet de suivis quotidiens et de rapports mensuels à RCI Banque SA.

En tant que filiale à 100% de RCI Banque SA, sous la supervision directe de la Banque Centrale Européenne (BCE), RCI Finance Maroc applique les principes de l’Internal Liquidity Adequacy Assessment Process (ILAAP) mis en place par sa maison-mère suivant les recommandations de l’Autorité Bancaire Européenne (EBA). Cette politique vient compléter les exigences de BAM (Bank Al-Maghrib) et de l’AMMC (Autorité Marocaine du Marché des Capitaux).